27/12/2009

Fini de Jouer.


Si c'était tellement facile de se mettre à nu, personnellement je ne me poserais même pas la question.

Certes, il y a l'envie. Mais que fait-on du reste? La retenue, la peur, le bon sens... Autant de sentiments dont on ne devrait pas si souvent faire abstraction. C'est hallucinant de voir à quel point, les gens aujourd'hui s'exposent à tant de jugement de la part d'autrui. Qu'attendent-ils de l'autre, qu'espèrent-ils en se mettant inconditionnellement à nu face à l'autre? Reconnaissance, condescendance, rejet? Et quand cette dernière option (la plus fréquente) vient finalement à eux, pourquoi ces mêmes personnes s'étonnent de se voir finalement traitées comme rien alors qu'elles ont mis pour ainsi dire leur cœur dans la main de cette autre personne. C'est précisément la réponse que je cherche, et celle qui me vient le plus fréquemment à l'esprit est qu'aujourd'hui, plus personne n'en a rien à foutre. Tout le monde se fiche de savoir si vous êtes bien ou mal, gentil ou mauvais. À présent ce qui intéresse l'homme c'est lui même, le reste après tout "on" s'en fout.

Je me pose à présent cette question, ou plutôt, ces questions. Que faire, que dire, que faut-il penser, que faut-il interpréter face à un dilemme? Faut-il suivre son cœur, faut-il suivre sa raison? Mais Pascal n'a t-il pas dit cette célèbre phrase à propos du cœur et de la raison, dont je ne vous infligerais pas l'affront d'une énième répétition?


En bref, si tout était facile, si tout n'était que "du petit lait", je ne serais ici à vous confier faussement ce qui me traverse l'esprit. Ça c'est une chose que j'ai la décence de garder pour moi.

23/12/2009

How was 2009?

Voilà, 2009 c'était comme ça. L'année nous aura apporté son lot de bonnes et de mauvaises surprises, tant musicales que cinématographiques. Il convient à présent de faire une synthèse de tout ça et de pouvoir communiquer sur ce que l'on a retenu de meilleur. Je propose donc mon top 5 des meilleurs films et ensuite, celui des meilleurs morceaux musicaux. En espérant que vous apprécierez petits lecteurs avertis que vous êtes!

• Cinéma:

Dans le genre j'en ai pas beaucoup, mais c'est la faute aux cinémas Polynésiens...

1. Un prophète de Jacques Audiard
Le film auquel on peut coller tous les superlatifs.

2. The Wrestler de Darren Aronofsky
Pour le talent de Mickey Rourke et pour celui du réalisateur qui nous avait déjà gratifié de 'Requiem For a Dream'.

3. Mary & Max de Adam Elliot
Pour sa poésie certaine, et un peu pour me consoler de ne pas avoir vu 'Max et Les Maximonstres' de Spike Jonze.

4. Slumdog Millionaire de Danny Boyle
Son éloge est-il encore à faire? (voir article sur le film plus bas)

5. L'Âge de Glace 3 de Carlos Saldanha
Fallait bien un peu de déconnade non?

• Musique:
Le meilleur de l'année, sans doute...

1. Crystalised - The XX
Une petite bombe ce morceau, je ne le répèterai jamais assez!

2. Ain't Nothing Like You (Hoochie Coo) - Black Roc, Mos Def & Jim Jones
Le parfait mariage du rock (du vrai) et du rap US, deux mots: MERCI CHARLOT!


3. 11th Dimension - Julian Casablancas
Ce grand brun au sex-appeal démentiel a de l'avenir devant lui, comme le prouve d'ailleurs son premier album solo.

4. Minimal (DJ Koze Remix) - Matias Aguayo
Cru 2008, mais découverte de 2009. Ce morceau sent le soleil et la fiesta!

5. Walking On a Dream - Empire Of The Sun
Un peu des deux 2008 et 2009, néanmoins un son de folie.

13/12/2009

Black Betty.


La confusion des genres... On nage en plein dedans les gars. Être triste, contente, déçue, sonnée ... Je ne sais pas, à l'heure actuelle, le mot qui me conviendrait le plus. Ce que je peux dire facilement c'est que mon ressenti face à la situation maintenant, est un savant mélange de tous ces sentiments. Voilà... :)

N'oubliez pas d'écouter de la musique et de mater des films pendant ces vacances les amis!

12/12/2009

Three little birds pitch by my doorstep.


J'avais commencé par faire une liste, mais ce qui s'annonçait comme le l'article le plus pourri du mois a pris fin avec la touche retour. Aujourd'hui j'écris simplement parce que l'envie m'en prend et que je trouve dingue de se prendre la tête pour des briquettes. Voilà, je stopperai mon speech ici pour ne pas faire dans le mélo. Maintenant, une playlist (ça fait longtemps) digne de ce nom à se passer quand ça vas pas, mais surtout quand ça va, et que vous avez juste envie de vous laisser vivre... =)

• Seriously - Katcha Fire
• So True - The Black Seeds
• King Of The Bongo - Manu Chao
• Uptown Top Ranking - Althea & Donna
• Hey Ya! - Outkast
• Ring My Bell - Anita Ward
• Three Little Birds - Bob Marley *
• Don't Worry - Bone Thugz 'N Harmony
• Guantanamera - Buena Vista Social Club & Celia Cruz
• Respect - Aretha Franklin
• Footloose - Huey Lewis & The News
• Les Champs Élysées - Joe Dassin
• This Will Be (An Everlasting Love) - Natalie Cole
• Chacun Sa Route - Tonton David
• Easy Love - Lady
• Heaven Must Be Missing An Angel - Tavares
• 11th Dimension - Julian Casablancas


Bonne détente et peace out! :)

* La meilleure de toutes!

05/12/2009

La Main Noire.


J'ai comme envie de tourner le gaz
Comme envie de m'faire sauter les plombs
Comme envie de t'expliquer comme ça

Que ton indifférence, elle ne me touche pas


Je peux très bien me passer de toi

Comme envie de sang sur les murs

Comme envie d'accident d'voiture

Comme envie d'expliquer comme ça

Que ton indifférence elle ne me touche pas


Je peux très bien me passer de toi

J'ai comme envie d'n'importe quoi

Comme envie de crever ton chat
Comme envie d'tout casser chez toi

Comme envie d'expliquer comme ça


Je peux très bien me passer de toi


J'ai comme envie d'une fin torride
Comme on en voit qu'au cinéma

J'ai comme envie qu'ce soit terrible

Et qu'ça se passe juste en bas de chez toi


Je peux très bien me passer de toi

21/11/2009

Hommage.


Une Belle image pour un espoir envolé.

Jocelyn Quivrin, 1979 - 2009.

09/11/2009

My daddy's not rich but my mama's so good looking.





Bon, je vais commencer par parler de moi tiens, pour changer.

Je suis une merde en Litté et ça me fais chier mais bien sévère. Voilà, tout est dit, on peut maintenant commencer à parler du vrai article. :) Ce sera donc à propos de Braquo d'Olivier Marchal.

Tout d'abord donc commençons par LA série policière dont tout le monde parle: BRAQUO. Alors oui, je vais encore surement me faire taxer d'accro à Canal+, mais c'est pas ma faute si c'est eux qui diffusent tout ce qu'il y a de bon. Cette série noire et violente à souhait a gagné mes faveurs dès le 1er épisode, et j'attends de pied ferme la 2nde saison, sauf si Canal+ se barre de Tahiti: ERE TITOY SAKAPOOOOOO! Le programme en question, marque également le retour du sexyssime et talentissime Jean-Hugues Anglade, toujours chaud comme la braise à 50 berges, l'apparition du jeune et joli Nicolas Duvauchelle (qui en plus de sa gueule, ses tatouages et son cul, a du talent lui aussi), et de la trop rare à l'écran Karole Rocher. Le pitch, je vous le résume en quelques mots: Descente aux enfers d'une bande de flics. C'est expéditif certes, mais j'aime tellement que je n'aurais pas été objective en vous en faisant un (de pitch je veux dire :P). Voilà voilà, je mets le lien vers Allociné pour plus d'infos, et à bientôt (ou presque) les LOULOUS.

p.s: à suivre également Pigalle, La Nuit. Nouvelle série de CANAAAAAAL pluuuusss (et tellement plus encore!)

03/10/2009

Call Me Up.


J'ai décidé aujourd'hui, dimanche 11 octobre de l'année 2009, de reprendre les rennes de ce blog. Il est vrai que plus de visites m'encouragerai dans mon but, mais comme il n'en est rien, et que mon côté communication n'est pas celui de notre cher prix nobel (alias B.B. Brown): je continue pour moi exclusivement.

Donc voilà une envie soudaine de se confier (mais pas trop), avec la voix sexy en diable de Caleb Followill (j'avoue j'ai googlé, mais bon!) s'échappant de mon gros casque spécial ordi. Critique musique, critique série ou critique film... Mmh je ne sais pas, je ne sais plus et je ne veux point savoir. Je tente tant bien que mal de me laisser porter par le cours de ma pensée. Ce qui, je l'avoue est, certes déroutant, mais très plaisant. L'envie soudaine de se confier, revenons-en au fait oui, due également à certain agacement causé par le "dessous du panier" comme je me plaît à le nommer. Des gens qui ne savent vivre qu'avec quelques mots: trip, FB, fais chier, nique ta mère. Attention, ne nous méprenons pas, je conçois tout à fait que cela puisse être le cas, en revanche, je déplore le fait que l'on puisse avoir ces seuls objectifs dans la vie. De mon point de vue, l'existence a tant et plus à offrir que du beer-pong à gogo, et des futurs gros kakous. Comme - au risque de paraître ringardos jusqu'à la moelle - la musique, comme le cinéma, comme le théâtre ou comme la lecture et tant d'autres choses qui ouvrent l'esprit au lieu de le fermer ; comme s'exerce à le faire - très bien d'ailleurs - la télé, la consommation de masse ou les "grands" penseurs de notre cher 21ème siècle.

Je me demandais au début de ce post si celui-ci allait être basé sur la musique ou le cinéma si chers à mon cœur... Ne reste finalement que le mot critique, pas bien méchante en effet, mais tout de même. Je pense pourquoi-pas, bientôt, à faire ma pub. En espérant que cela pourrait payer par quelques visites d'inconnus de préférence! :)

En attendant, PEACE OUT! :)

05/09/2009

OH LORD! Please don't let me be misunderstood...


Bon j'ai trouvé ce joli Polaroïd © du sexyssime Vincent Vito Gallo (le barbu au dernier plan) et du regretté Heathcliff Andrew Ledger, et j'avais envie de vous le poster. Avec en plus une playlist dans mon air du temps, qui vaut le détour assurément...

• The Boss - The Braxtons
• The Angel Of The Morning - Juice Newton
• Rappers Delight - Sugarhill Gang
• C'est comme ça que je t'aime - Mike Brant
• Stars Come Out - Calvin Harris
• Little Surfer Girl - Beach Boys
• Cobrastyle - Teddybears
• Stars - Simply Red
• Please Don't Let Me Be Misunderstood - Nina Simone
• Bitches On The Ground - Spleen
• Ton Invitation - Louise Attaque

PEACE OUT!

23/08/2009

Le blues du dimanche...















Pour me permettre d'avoir les pensées vagabondes, je remercie:

Monsieur Alain Bashung,
Signore Paolo Conte,
Les Australiens Julian Hamilton et Kim Moyes,
Le rockeur noir Lenny Kravitz,
Celui qui habite partout j'ai nommé Manu Chao,
Yann Tiersen qui ferait pleurer un gros dur à coup de piano,
Le frisé Chris Martin à la voix d'or,
Monsieur Bob Dylan et ses intemporelles mélodies,
Craig Armstrong celui vous pousse dans vos derniers retranchements,
Le Hawaïen Jack Johnson et sa douce guitare,
Bob Marley pour la joie qu'il apporte au monde,
Monsieur Jacques Brel dit l'Intense,
L'homme funky et très sexuel alias James Brown,
La voix la plus sexy que je connaisse: Michael Franti,
Le torturé Christophe Miossec,
La black mama Nina Simone,

et tous les autres.
Parce que la (vraie) musique voudra toujours dire quelque chose.

15/08/2009

Avrei di nascere egli in Italia!






(Bon que tous les Italiens de la Terre me pardonnent si mon titre est mal traduit... Scuzzi? :D)

Je me confond en excuses là, et je tourne autour du pot! Merde, alors voilà, parlons (vite) et parlons bien! En revenant de mes petites vacances paisibles, j'ai découvert une série digne de ce nom. Le genre que tu croises pas souvent, tant elle touche par la qualité du jeu des acteurs et tout le reste. Inutile de préciser que bien entendu, cette série nous vient d'Italie. Doucement intitulée: Romanzo Criminale.

Adaptée du roman de Giancarlo De Cataldo, déjà porté à l'écran par Michele Placido, oui ce film même avec la Mouglalis, Stefano Accorsi (Monsieur Laetitia Casta en personne!) et le jeune et joli Kim Rossi Stuart également acteur de Libero (l'un de mes coups de coeurs italiens). Bref, oubliez donc ce film qui n'a pas marqué les esprits tant que ça, et concentrez-vous un peu sur cette série réalisée par Stefano Sollima. Véritable petit bijou de réalisme, de noirceur et de talent! La critique est unanime les enfants, passer à côté de cette série serait une offense à la bande du Libanais, du Froid et du Dandy. Les acteurs campant les rôles de ces caïds qui n'ont qu'un seul but dans leurs vies: être les rois de la Citta Eterna, sont vrais et occupent à merveille un rôle qui semble avoir été taillé pour eux.
Et eux c'est Francesco Montanari (Il Libanese), Vinicio Marchioni (Il Freddo) mon préféré, Alessandro Roja (Il Dandy) et Marco Bocci (Il Commissario Scialoja) mon deuxième préféré! Les femmes ne sont également pas à négliger dans cette fiction plus vraie que nature, ainsi Daniela Virgilio (Patrizia) et Alessandra Mastronardi (Roberta) un peu trop rare à mon goût, sont aussi talentueuses que leurs alter-egos masculins. En parlant ainsi du talent de ces acteurs encore trop méconnus, je m'aperçois que je ne vous ai même pas tapé un p'tit synopsis. Bien, allez donc sur AlloCiné où ils vous expliqueront tout ça mieux que moi, si vous ne savez pas déjà de quoi Romanzo Criminale veut parler.

N.B: "Qu'est-ce que c'est?"
"Mes excuses à la Déesse..."

04/08/2009

DO THE CHICKEN DANCE!


Une playlist vacances parce-que j'ai envie.

• My House - Kids Of 88
• RSVP - Nesian Mystik
• Respect - Aretha Franklin
• Rock With You - Michael Jackson
• Ya Habibi Yalla - Nancy Ajram & Gypsy Kings
• 22 - Lily Allen
• Bonkers - Dizzee Rascal & Armand Van Helden
• Act Like You Know - Fat Larry's Band
• Easy Love - Lady
• Chasing Cars - Snow Patrol

et pour conclure...

• Show me love - Robin S (selon moi LA tuerie des 90s!)

28/07/2009

12/07/2009

Baby if u want me, you've got to show me love!


J'ai toujours envie de dire ce qui me passe spontanément par la tête, mais le second point est que ce qui me passe par la tête ne regarde pas forcément tout le monde. Le titre de l'article en témoignant, j'aimerais pouvoir arrêter là de raconter ma vie. A ce moment précis, je me dis juste que celui sur qui "cela" tombe est très chanceux de ne pas comprendre un mot de ce que je dis. En effet ce serait fort dommage de griller toutes mes cartouches avant même d'avoir entammé la partie, qui n'en est d'ailleurs (pour l'instant) pas une. Car j'ai une facheuse tendance à tout dévoiler avant le(s) moment(s) fatitidique(s). Mais ceci étant, je suis moi, et je n'ai en aucun cas le pouvoir de me changer la personalité, d'un simple coup de baguette magique. De plus, ça me ferait extrêmement chier de changer. Donc j'attends, et si cela ne vient pas tant pis. Pourquoi se compliquer la vie et se la pourrir pour quelque chose ou quelqu'un qui n'en vaudrait surement pas la peine. Ceci dit, attendre ne vaut pas la peine quand on n'a pas d'espoir... :)


Quand tu veux...


P.S: c'était mon meilleur post et l'image n'a rien à voir avec mon propos.

28/06/2009

Les liens de la VRAIE région PAKA!


Loup: “J'peux pas fumer un z'bar sans penser au trip chez Justine où c'était trop pas calculé qu'on s'retrouverait un jour nous ensemble là-bas, alors qu'on s'connait que de devant la cabine! Comme si un Tumu Paka partageait le même pot qu'un Hibiscus et qu'ça forme une sorte d'alliance de substances chimiques chelou qui rende les gens trop fraternels.“
Anouk: “Hééé hééé carrément faut que j'la retienne celle-là“
Loup: “PsYkO! J'voulais dire une rose mais j'préfère tellement les Hibiscus...“
;)

26/06/2009

TA GUEULE LA MOCHE!


ORGANIC WORK ©

23/06/2009

NO ME HACE PUMPIN' !


Il est temps, chers lecteurs (ou pas), de vous concocter une petite playlist maison. Celle qui sent bon les vacances, l'été (l'hiver personnellement) qui approche et les bons moments en prévision! Pour que ces moments restent gravés dans ta tête d'humain, moi (oui moi) je t'ai sélectionné le meilleur pour que tu puisses dire à la rentrée tout(e) fièr(e): "OUAIS CETTE MUSIQUE ME FAIT PENSER À LA FOIS OÙ (...)" Je laisse ton imagination faire le reste... Have FUN!

Minimal (DJ Koze Remix) - Matias Aguayo *
YMCA - The Village People **
Heaven Must Be Missing An Angel - Tavares
The Boys - Dragonette
Natural Roots - Mad Professor & Jah Shaka ***
New in Town
- Little Boots
Oh My God
- Michael Franti & Spearhead
Ghostbusters
- Ray Parker Jr.
Ganja Babe - Michael Franti & Spearhead ****
Shine All Day
- Grand Master Flash Feat. Q-Tip, Jumz & Kel Spencer
Give It To Me Baby
- Rick James *
All I Ask of You
- Raphael Saadiq
At Last
- Etta James
Represent, Cuba - Orishas **
Public Warning
- Lady Sovereign
Nuthin' But A "G" Thang
- Dr DRE & Snoop Dogg
Loose Lips - Kimya Dawson
The Girl Is Mine
- Hugh Coltman & Krystel Warren ***

*
Mon préféré et loin devant le reste! Il est fait pour danser TOUTE la nuit!
** Pour la déconne quoi! :)
***
Pour s'en jeter un p'tit!
**** Pour faire l'amour comme une bête à sa conquête du moment! :P
* Rick James, ouais l'auteur même de Superfreak. Tu peux déjà commencer à danser.
** Pour danser très serrés, muy caliente. ¡OLE!
*** Un bon vieux slow, à l'ancienne!

17/06/2009

Gold Lion! (Grrr)


“Gold lion's gonna tell me where the light iiiiiis !!“





14/06/2009

JACKPOT!







J'aurais tendance à dire que là, ça se passe de commentaires. Mais il y aurait tant de choses à dire sur ce film, qu'il est impossible de se taire. Slumdog Millionaire donc, que l'on ne présente plus tellement il a touché des populations entières et des tas de jury prestigieux. Toutes ces récompenses acquises et cet argent amassé valent bien le film. En effet, on ne peut pas faire l'impasse sur ces jeunes comédiens débutants ni sur ceux plus avertis, tant tous, ils apportent au film sa substance je dirais, magique. Le mot peut paraître fort, mais à ceux qui pensent cela, je répondrais par la présente: Voyez-le! Voyez-le et vous fondrez instantanément pour cet univers d'aventures indiennes palpitantes. Sencondement, n'oublions pas de parler de la bande-son tout à fait divine! Composée par A.R. Rahman, qui a d'ailleurs obtenu l'oscar de la meilleure musique, mais aussi celui de la meilleure chanson pour Jai Ho, magnifique point d'orgue final au film! Pour conclure, je donnerais une mention spéciale (comme pas mal de monde je pense) à Rubiana Ali, Ayush Mahesh Khedekar et Azharuddin Mohammed Ismaïl interprétant respectivement les rôles de Latika, Jamal et Salim enfants. Ces enfants ont de l'avenir devant eux, et c'est bien tout le mal qu'on leur souhaite! :D

P.S. (à écouter d'urgence):

O... Saya - A.R. Rahman & M.I.A.
Mausam & Escape - A.R. Rahman
Paper Planes (DFA Remix) - M.I.A.
Latika's Theme - A.R. Rahman & Suzanne Grazanna
Gangsta Blues - A.R. Rahman, Blaaze & Tanvi Shah
Jai Ho - A.R. Rahman, Tanvi Shah, Sukhvinder Singh Namdhari, Mahalaxmi Iyer & Vijay Prakash

12/06/2009

Ça m'émeut d'entendre une si belle chose.





On m'a vu dans le Vercors
Sauter à l'élastique
Voleur d'amphores
Au fond des criques.
J'ai fait la cour à des murènes
J'ai fais l'amour
J'ai fait le mort
T'etais pas née.
À la station balnéaire
tu t'es pas fait prier.
J'etais gant de crin, geyser
Pour un peu, je trempais
Histoire d'eau.

La nuit je mens,
Je prends des trains
à travers la plaine.
La nuit je mens,
Je m'en lave les mains.
J'ai dans les bottes
des montagnes de questions,
Où subsiste encore ton écho
Où subsiste encore ton écho.

J'ai fait la saison
dans cette boite crânienne
Tes pensées, je les faisais miennes
T'accaparer, seulement t'accaparer.

D'estrade en estrade
J'ai fait danser tant de malentendus,
Des kilomètres de vie en rose.
Un jour au cirque,
Un autre à chercher à te plaire.
Dresseur de loulous,
Dynamiteur d'aqueducs.

La nuit je mens,
Je prends des trains à travers la plaine.
La nuit je mens,
effrontément.
J'ai dans les bottes
des montagnes de questions
Où subsiste encore ton écho,
Où subsiste encore ton écho...

On m'a vu dans le Vercors
Sauter à l'élastique,
Voleur d'amphores
Au fond des criques.
J'ai fait la cour a des murènes
J'ai fais l'amour
J'ai fait le mort
T'étais pas née.

La nuit je mens,
Je prends des trains à travers la plaine.
La nuit je mens,
Je m'en lave les mains.
J'ai dans les bottes des montagnes de questions
Où subsiste encore ton écho,
Où subsiste encore ton écho...

La nuit je mens...